Je viens de voir la sélection d'Angoulême, et ça m'a fichu le cafard, comme d'habitude. Je n'ai lu qu'un seul des albums sélectionnés ! On croit s'y connaître, et puis finalement, ce qu'on lit n'est qu'une infime goutte dans l'océan des parutions. Ceci dit, pour janvier dernier, j'en avais lu trois, dont le futur "Grand Prix" ... Riad Sattouf ! Je souhaite la même récompense à Fabien Nury et Sylvain Vallée pour le 4e tome de la série Il était une Fois, en France.

http://www.bdangouleme.com/competition-officielle

Il__tait_une_fois_en_France   Joseph Joanovici est un Juif roumain exilé en France dans les années 1920. Travailleur et habile, il a su bâtir sa fortune comme ferrailleur, y compris en travaillant avec les Allemands à la fin des années 30. Mais lorsqu'arrive l'invasion nazie, il refuse d'émigrer en Amérique et, par orgueil, reste dans le pays qui l'a vu réussir. C'est le début d'un prodigieux double jeu, où Joanovici sert à la fois la collaboration et la résistance, en essayant d'avoir toujours un coup d'avance. La fin du tome 2, où Joseph est déclaré "purement Aryen" pour services rendus, est sensationnelle ! Dans le tome 4, Joanovici doit aller plus loin dans les "retours d'ascenseur" puisqu'il doit livrer une cache d'armes (et leurs dépositaires) aux S.S. puis exécuter lui-même un faux coupable. On est partagé entre l'écoeurement et, il faut bien le dire, la fascination pour ce personnage capable d'anticiper à ce point les événements.

Death_Note_tome_1    Autre personnage ambigu, le Kira de Death Note, un manga en treize tomes (2007-2009). Enfin un manga qui m'intéresse, merci Fabienne ! Light Yagami est un adolescent intellectuellement supérieur à la moyenne qui trouve un jour un étrange journal. Le dieu de la mort qui lui apparaît lui révèle qu'il a ainsi le pouvoir de tuer n'importe quelle personne en écrivant son véritable nom dans le journal. Et ça marche ! Light devient Kira, le justicier, se servant du Death Note pour éliminer les criminels du monde. Mais certains considèrent que, même pour un objectif aussi noble, il ne doit pas se faire justice lui-même ! surtout que Kira en vient à tuer des innocents pour préserver son secret ...  C'est le début d'un combat à distance, où ceux qui traquent Kira doivent utiliser des pseudos pour préserver leur anonymat et leur vie. Quoiqu'en dise l'auteur, Tsugumi Ohba, on ne peut s'empêcher de penser à la Résistance et au monde d'Internet, où l'on peut surveiller et pister quelqu'un aussi facilement ...