Ce week-end, la BD était à l'honneur dans la capitale du plat pays, avec plusieurs festivités (notamment une expo Jijé que j'ai loupée) et un salon, celui de Saint-Gilles.

http://comicsfestivalbelgium.webnode.com/

   Dans ce salon qui décerne les prix "Saint-Michel" depuis 1971, André Duchâteau était l'invité d'honneur. Ric Hochet, Bruce J. Hawker, toute ma jeunesse ! sans oublier les Aventures de Serge Morand et celles de Chancellor, illustrées par le regretté Sanahujas (plutôt des lectures d'adulte, d'ailleurs).

   J'arrive une heure en avance, ce qui me permet de goûter au chocolat belge dans l'estaminet voisin, où les autres clients parlent (fort) de bédé. Et de remarquer qu'il y a déjà du monde qui fait la queue, surtout que tout le monde semble se connaître. Je m'en étonne, et mon voisin me dit que le milieu des chasseurs de dédicaces est un "petit monde". Je veux bien le croire, je reconnais au moins deux personnes qui étaient à Senlis pour les journées tintinophiles.

   Ah ! le système des tickets ! j'ai mis du temps à comprendre ! sitôt arrivé, chacun se rue sur les libraires pour acheter un album de Crisse ou de l'écurie Martin. Le but étant d'avoir le précieux numéro qui donne l'ordre de passage dans la file. J'achète le premier tome de Kookaburra et je me retrouve avec leEnak ticket numéro 45 ! je ne comprendrai qu'en fin de journée que je n'aurai pas la dédicace de Crisse sur mon Atalante, tome 1 et que j'ai fait la queue pour pas grand-chose (si ! le voisin de Crisse, Aouamri, montrait des dessins originaux absolument splendides !).

   Je me rabats sur les collaborateurs de Jacques Martin : Pleyers me crayonne un Charles VII et me parle d'Hergé, Cayman dessine un Jhen sur l'album Les Sorcières ... Mais c'est Ferry qui me fait la plus belle dédicace, un très bel Enak sur La Cité engloutie (Alix, tome 28), tout en me parlant de Ian Kalédine et en discutant abondamment avec sa toute jeune voisine ... Sans oublier André Taymans, qui me dédicace le premier tome de Caroline Baldwin.

   En fin de journée, je m'aperçois qu'il n'y a presque personne devant André-Paul Duchâteau. J'aurais dû y penser, c'est un scénariste, ses dédicaces sont nettement plus rapides que celles des dessinateurs ! Mais je n'avais rien emporté de lui, pas même un Serge Morand ... les libraires n'ont plus rien à vendre, sauf l'ouvrage co-écrit par P. Gaumer dans la collection Bédécrivains. Je l'ajoute à mes achats et le voilà dédicacé par tous les deux, Duchâteau et Gaumer, qui est membre du Cercle Archibald ...

   Le lien vers un spécialiste, qui tient son blog plus assidûment que moi, J.-J. Procureur :

http://jjprocureur.canalblog.com/archives/2010/09/11/index.html

   Avec une présentation de Pleyers ... Duchâteau et Gaumer sont en photo (juste avant "Terreur").